D1pe5-zXQAEDCdB

Le récit du déplacement historique des rennais à Londres..

À l’occasion de la 8ème de finale d’Europa League, les supporters rennais, conscients du parcours incroyable de l’équipe, rejoignent encourager leurs joueurs à Londres. Certains rennais, arrivés tôt le matin, découvrent la ville et ses bars, notamment « The Crown », bar des supporters d’Arsenal envahis par les rennais pour l’occasion. Dans les alentours de 16h30, les supporters bretons rejoignent, tour à tour, le point de rendez vous donné par le RCK : Highbury Field. « Le parc est rouge et noir. » Environ 2000 personnes sont présentes et « aux armes » résonne dans l’ensemble du parc. Le cortège démarre dans les environs de 17h30, de nombreux fumigènes sont craqués et la puissance vocale des 5000 supporters rennais se fait entendre dans les rues. « L’ambiance est impressionnante. » Des sacs poubelles sont distribués afin de nettoyer au fur et à mesure de leur passage et ainsi éviter de jeter des canettes par terre.

Arrivés à l’Emirates Stadium, les ultras rennais réussissent à entrer relativement rapidement : la fouille est rudimentaire et certains parviennent même à l’éviter. Les stadiers ne causent pas de problèmes particuliers et sont même plutôt accueillants. Vers 19h, le parcage est rempli d’environ 6000 supporters rennais tandis que les anglais s’installent seulement 10 minutes avant le début de match. « Il y a plus de spectateurs que de supporters. » Les premières torches sont craquées dès le coup d’envoi. Le but à la 5ème minute calme la tribune occupée par les rennais, mais ces derniers repartent de plus belle quelques minutes plus tard. Le deuxième but anglais laisse une nouvelle fois les rennais déçus, mais pas anéantis. Le parcage reprends les chants et encourage son équipe avec ferveur.

Deuxième mi-temps, un supporter témoigne : « l’ambiance est très particulière et les chants ont du mal à être repris. » De fait, le parcage est trop élargi et l’absence de mégaphone se fait ressentir. De plus, quelques supporters lambdas lancent des chants tels que la Marseillaise ou encore « Champions du Monde » qui sont repris par 80% de la tribune et efface l’ambiance mise par le RCK. Le troisième but d’Arsenal calme encore une fois le parcage mais qui, malgré tout, veut y croire jusqu’au bout. Fin du match. Rennes est éliminé. Toutefois, les joueurs, l’entraineur, Olivier Létang, François-Henri Pinault ainsi que sa femme Salma Hayek rejoignent les supporters afin de fêter ce parcours impressionnant. Les derniers fumigènes sont craqués et la tribune chante à la gloire de leur équipe alors que le speaker du stade leur demandent de quitter le stade.

Une demi-heure après le coup de sifflet final, les ultras sont toujours présents et continuent de chanter haut et fort. La sécurité s’énerve et essaie de les sortir de force mais se résigne rapidement en réalisant que leur effectif n’est pas assez conséquent. Ce n’est qu’une heure après que les supporters quittent l’Emirates Stadium, contre leur gré.

Les photos et vidéos du matchs :

Retour haut de page